- Advertisement -spot_img
HomeEuropean UnionRemarques du président Michel à la suite de sa rencontre avec le...

Remarques du président Michel à la suite de sa rencontre avec le Premier ministre tchèque Petr Fiala

- Advertisement -spot_img

Le Président Michel sur des sujets clés pour l’avenir

Merci beaucoup Monsieur le Premier Ministre pour cette occasion de vous rencontrer.

Et merci d’avoir rendu votre agenda disponible au moment où vous menez des débats parlementaires extrêmement intenses pour lancer cet accord de coalition.  J’apprécie beaucoup cet échange franc et direct que nous avons eu tous les deux, puis avec nos équipes respectives.

Je pense qu’il y a trois points essentiels à l’agenda européen pour les prochains mois et probablement pour les prochaines années.

Le premier point, c’est la consolidation de ce projet politique unique, l’Union européenne, fondé sur des valeurs, des valeurs de non-discrimination, de liberté, des valeurs démocratiques pour bâtir un espace de paix et de prospérité.

Et le deuxième sujet essentiel, vous l’avez abordé à travers la question énergétique notamment, c’est la question du modèle de développement économique et de cohésion sociale que nous voulons pour les prochaines années sur cet espace politique européen. Et nous mesurons bien que la transformation numérique, le défi climatique, doivent être appréhendés pour réussir à faire reculer un certain nombre de menaces, la menace climatique par exemple. Mais pour réussir aussi à ce que les transitions que nous mettons en place soient des transitions qui garantissent la capacité de nos entreprises de continuer à se développer, à croître, à créer des emplois., la capacité de nos citoyens à pouvoir faire face aux dépenses courantes, aux factures, à garantir la cohésion de la société. Et pour faire en sorte aussi, dans le cadre des questions énergétiques extrêmement importantes – l’actualité le montre ici dans votre pays, mais partout en Europe – que cette question soit abordée en prenant en considération aussi la dimension géopolitique du débat énergétique. Les dernières semaines et les derniers mois, au Conseil européen, régulièrement, on a eu l’occasion au niveau des leaders européens d’aborder ce sujet. Très récemment, la Commission européenne a fait pas en avant en établissant une proposition de taxonomie pour laquelle le processus de délibération a démarré. Nous avons eu l’occasion d’aborder ce sujet dans le détail, et je vous en remercie. Nul doute que dans les prochaines semaines, nous allons continuer ensemble, avec vous, avec les collègues, à être engagés pour tenter de dégager des positions, dans l’unité européenne, qui permettent de rencontrer ces préoccupations pour le pouvoir d’achat, pour la compétitivité et pour la prise en considération de la dimension géopolitique, géostratégique de cette question énergétique.

Et enfin, il y a un troisième point, un troisième pilier. Progressivement, l’Union européenne tente de renforcer ses capacités d’influence positive pour garantir notre stabilité et notre sécurité. Et de plus en plus, le Conseil européen devient un espace de débats et de décisions sur les orientations stratégiques. C’est ainsi que dans les prochaines semaines, on va poursuivre ce débat sur la boussole stratégique. On va poursuivre ce débat sur cette ambition d’une déclaration UE-OTAN, parce que l’OTAN est évidemment un pilier au cœur de la sécurité européenne et dans le monde. Mais nous sentons aussi que l’on doit progresser en termes de capacité à développer des moyens européens pour protéger notre sécurité et notre stabilité.

Voilà quelques-uns des éléments que je voulais partager avec vous. Encore une fois, merci pour cette rencontre. L’agenda européen va être intense dans les prochaines semaines. Nous aurons l’occasion de beaucoup travailler ensemble et avec vos équipes pour préparer le prochain sommet entre l’Europe et l’Union africaine, pour préparer le prochain sommet au mois de mars en France sur la croissance et les investissements en Europe, ou à Bruxelles à la fin du mois de mars sur la boussole stratégique. Et nous allons aussi – on a commencé aujourd’hui – préparer ensemble votre responsabilité dans le cadre de la présidence par votre pays du Conseil de l’Union européenne à partir du mois de juillet cette année-ci. Merci encore. Vous pouvez compter sur notre mobilisation pour coopérer avec confiance, et avec transparence. Merci à vous.

Source

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
Stay Connected
0FansLike
64FollowersFollow
Must Read
- Advertisement -spot_img
Related News
- Advertisement -spot_img