HomeEuropean UnionRemarks by President Charles Michel following the European Council meeting on 16...

Remarks by President Charles Michel following the European Council meeting on 16 December 2021

Merci beaucoup. Avant toute chose, je souhaiterais commencer par remercier très chaleureusement Janez Janša et l’ensemble des équipes pour la maîtrise de la présidence slovène, pour l’engagement pour tenter, tout au long des six derniers mois, de résoudre ensemble, avec la Commission et le Parlement européen, un certain nombre de sujets importants pour l’avenir du projet européen. Merci pour cette coopération qui a été très engagée.

I intend to be very brief. We had a very long meeting today, with many important and difficult topics on the agenda. You have all the information about the conclusions, but I would like to focus on three important elements.

First, COVID-19. We again spent time in order to exchange views to have the same level of understanding and information. Scientific data is key when it comes to this new variant Omicron. We are totally committed to accelerating the third doses. We are also totally committed to strengthening the level of coordination regarding mobility – intra-EU and with third countries. A fourth important point is international solidarity. Systematically, when we address COVID-19 at the European Council we affirm our strong commitment, not only with words, but with concrete deliveries of vaccines. We have exported a lot of vaccines since the beginning of the crisis and we have taken important commitments and we are delivering. The Commission shared with leaders the latest available information, and it shows that we are a strong international partner.

Le premier point, c’était la COVID. Vous avez les conclusions, nous sommes engagés, nous prenons au sérieux la situation. Nous voulons continuer à coopérer.

Le deuxième point, qui a donné lieu à des échanges longs, extrêmement utiles et intenses, c’est la situation en Ukraine et en Russie. Nous avons eu l’occasion, hier, dans le cadre du Partenariat oriental, de démarrer avec nos partenaires, y compris avec le président ukrainien, nos échanges en lien avec cette situation. Nous avons eu l’occasion, dans le cadre d’un débat qui a été extrêmement utile – j’en suis totalement convaincu – premièrement, de montrer l’unité sans faille, l’unité totale et complète de l’Union européenne pour exprimer notre solidarité pour la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et pour dire aussi, calmement mais fermement, que s’il devait y avoir une agression militaire contre l’Ukraine, les conséquences seraient massives et que nous sommes disposés à coordonner les mesures très concrètes et très opérationnelles avec l’ensemble de nos partenaires et de nos alliés. Par ailleurs, le format Normandie est le format qui doit être opérationnel afin de mettre en œuvre les accords de Minsk.

Sur le plan international, nous avons abordé d’autres sujets également. Un mot que je souhaite relayer: nous avons eu l’occasion d’écouter le président lituanien, qui a fait part aux collègues des tensions avec la Chine. Et je veux réaffirmer ici la solidarité avec les États membres, la Lituanie en l’occurrence, qui subissent des pressions de la part de la Chine.

Et enfin, après avoir validé les conclusions sur l’ensemble des sujets (sécurité, défense, migrations, Biélorussie), nous avons eu un débat assez long, c’est vrai, sur la question de l’énergie. C’est un sujet sérieux, c’est un sujet important qui a un impact pour les ménages, pour leur pouvoir d’achat, qui a un impact aussi pour les entreprises, pour la compétitivité des entreprises européennes. Lors du dernier Conseil européen, nous avions suggéré que la Commission puisse s’assurer que des études puissent être produites, ce qui a été le cas. Des premières études ont été mises à disposition, un échange de vues a été possible sur le sujet. Toutefois, nous devons constater que les divergences autour de la table n’ont pas permis ce soir d’obtenir un accord sur le texte des conclusions qui étaient présentées. Cela veut dire que nous allons rester engagés sur ce sujet et que ce thème reviendra à l’ordre du jour lors d’un prochain Conseil européen.

Voilà, en quelques points, les principaux sujets qui ont été discutés, même si, vous l’avez compris, mes propos ne sont pas exhaustifs.

Visit the meeting page Source

Stay Connected
255FansLike
473FollowersFollow
Must Read
Related News